l’Araignée, la radio

Le fil (d’actu) de l’Araignée

En février, « 88 », l’album de Guillaume Poncelet, vous mène vers le carillon de l’Araignée

À 39 ans, Guillaume Poncelet sort enfin de l’ombre. Pianiste, trompettiste, compositeur et arrangeur génial, ce Français répond à l’appel d’artistes aussi divers que Thomas Azier, Ben Mazué, Stevie Wonder, Oxmo Puccino, C2C ou Sixun. Il réalise également les albums à succès de Ben L’Oncle Soul et Gaël Faye. Fortement influencé par le collectif américain Soulquarians (The Roots, D Angelo, Q-Tip, J Dilla…), il devient un acteur important dans l’émergence de la scène française soul-jazz-hip-hop.

La musique électronique, le design sonore, le mix, les logiciels sont des domaines qu’il a su faire siens et qui lui permettent de continuer d’innover, de chercher, d’essayer, d’explorer. Avec son album 88, disponible depuis peu, Guillaume Poncelet se lance maintenant dans une aventure solo. Le piano droit fait sens : c’est l’instrument de ses premières compositions, un voyage à rebours, un retour à l’essentiel, la recherche d’un dépouillement, l’économie de moyens comme voie vers l’émotion.

Un exemple en une piste, voici Morning Roots au studio Davout.

Tout le mois de février 2018, l’Araignée, la radio, accompagne la parution de 88 : les traditionnels comblages instrumentaux avant vos tops horaires sont extraits de l’album.

L’actu de Guillaume Poncelet, c’est par ailleurs la BO de Razzia, le film de Nabil Ayouch, à paraître cette année 2018.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des