l’Araignée, la radio

Le fil (d’actu) de l’Araignée

Palatine : « Grand Paon de nuit », le premier album

Avec son premier album Grand Paon de nuit qui sort le 23 mars sur le label Yotanka, Palatine continue le chemin entamé avec l’EP Bâton-Rouge et fait se mêler les méandres d’un spleen tout parisien à ceux des grands fleuves d’Amérique du Nord. Le Grand Paon de nuit, comme une  créature échappée des Chants de Maldoror, dévoile son blues lascif et romantique, éclaboussé par la réverbération des guitares et soutenu par des rythmes tantôt synthétiques, tantôt tribaux.

Mêlant anglais et français dans des textes offerts par la voix suave de Vincent Ehrhart-Devay, Palatine nous transporte sur une route mélancolique. C’est une  ode au voyage et à la lenteur où la poésie installe son magnétisme. Les chansons de Palatine sont comme une  invitation à partager pour chacun son petit coin de solitude. Avec ce premier album, Palatine trouble les mots qu’il transporte. C’est l’étincelle amoureuse qui embrase l’esprit au carrefour d’un imaginaire débridé et que l’on découvre en écoutant le titre Paris-l’Ombre, premier extrait de l’album Grand Paon de nuit.

SUR SCÈNE

26/03 : Oh Taquet ! # 6 / La Loge — Paris (75)
03/05 : Le Pédiluve — Châtenay-Malabry (92)
15/05 : Café de la Danse — Paris (75)

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des