l’Araignée, la radio

Le fil (d’actu) de l’Araignée

Yvan Marc, amoureux de la terre, des saisons et des arbres, comme son copain de Mickey 3D

Connaissez-vous Yvan Marc ? À vrai dire, quand bien même on l’a vu à la télé (Taratata, Alcaline), on ne sait pas grand-chose de ce chanteur, auteur-compositeur et guitariste français. Sinon qu’il est né le 10 avril 1969 à Montbrison, un chef-lieu de canton du département de la Loire, qu’il a grandi dans le village voisin d’Écotay-l’Olme et qu’il habite aujourd’hui à deux pas de là, en Haute-Loire. Ça pose un cadre, un terroir, un caractère.

Si on évoque aujourd’hui cet artiste à part, c’est qu’il est sur le point de dévoiler un nouvel album, Nos dimanches, à paraître le 27 avril. En extrait, Yvan Marc propose On oubliera. On oubliera quoi ? Les oiseaux, les ruisseaux, les nuages, le sable, les fleurs, la douceur d’un matin de printemps, entonne-t-il. Ce thème écolomilitant de l’homme-qui-détruit-tout-ce-qui-vit évoque évidemment Respire des Mickey 3D. Ce n’est sans doute pas tout à fait fortuit : Yvan Marc aurait écrit ses premières chansons vers ses quatorze ans en compagnie d’un pote qui deviendrait justement le chanteur des Mickey 3D, Mickaël Furnon….

L’Araignée, votre flux musical en ligne, vous propose un autre extrait beau, doux et feutré, intitulé Sous les gants. L’artiste ne proposant pas encore de lien public d’écoute pour ce titre-là, il faut écouter la radio pour le découvrir ; on tombe dessus facilement, il est en rotation forte ces jours-ci.

En quinze ans carrière en marge du star-système, Yvan Marc a tout de même publié six albums et donné pas loin de mille concerts. Cet artisan-chanteur travaille son art sans maison de disques, sans tourneur, sans éditeur. Il poursuit son chemin en fredonnant sur les sujets qui le touchent : des histoires d’amour, bien sûr ; des histoires de terre, de pluie, de soleil, de saisons, toujours.

Crédit photo : Margaux Raymond

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des